Thème 2 : La constrction (page 1 de mon cerveau!)

Un de mes meilleurs amis et moi avons décidé de développer chacun à notre façon un thème définie entre nous, vos propositions sont bien entendu bienvenues. On ne vous demande pas de reconnaître qui à écrit quoi, mais juste nous dire ce que vous préférez. À vos plumes!

 

Proposition 1

On commence par imaginer,
Ensuite on assemble ses idées,
Puis on compose le tout,
Et enfin, on construit.

Vu comme ça, c'est d'une simplicité!! digne d'un jeu de Légo, quoique les Légo, c'est compliqué (non ce n'est pas du vécu, c'est une constatation!). Nous sommes tous débordant d'imagination, avec des idées à revendre (et voilà, on en arrive déjà au lucratif...), et là!! le hic...

Mais construire quoi au fait?
Un château de sable?
Une entreprise?
Une famille?

... Et oui le hic? Par quel moyen fait-on le château (ce n'est pas que je suis malhabile, mais... ça fait longtemps que je n'ai pas essayé...). Cette entreprise sera t-elle viable? Saurons nous croire en l'autre et vivre avec? Voilà les murs se dressent (si je puis dire...).

Une construction,
Une réalisation d'un rêve,
Un accomplissement de soi,
Un but atteint.

Ma construction s'achève ici, après avoir disposé ces quelques timides mots, des idées dans la tête, une confiance médiocre. Inachevée? (une conclusion est une ouverture voyons...) ou pas...

--------------------------

Proposition 2

Construction.

Difficile à décrire ce terme, on arrive à décrire bien plus facilement la destruction matériel ou non
Reconnaître que l’on a construit quelque chose au yeux des gens parait pour de l’arrogance, construction est tu modeste ?
Dois t on émettre une envie une volonté avant toute construction ? J’imagine que l’on doit plutôt parler de création
Un peu comme un art qui se perd, construction fait référence à imagination, de nos jours c’est une langue morte qui de la bouche empeste
Tout comme la construction de ce texte déstructuré, toute construction doit commencer par l’imagination et se finir par la destruction

Structure en voila un mot difficile a décrire, c’est un nom subjectif conjugué au plusieurs mais parfois tellement impersonnel
Si je vous dis « quel est la structure de ce texte ? » que me répondriez vous ? « Je m’en fous ça m’intéresse pas j’ai ma propre structure ! »
Construire est toujours si personnel, on entretient continuellement cette envie de vouloir créer pour que les autres voient notre côté exceptionnel
Voyez vous l’ambivalence de ce projet ? On admire l’art des autres quand il est apprécié de chacun, mais essayez vous-même de le faire… Vous comprenez la rupture ?
Tout comme la construction de ce texte déstructuré, toute construction doit commencer par l’imagination et se finir par la destruction

Rupture.. Oui c’est en écrivant que je m’aperçois la complexité de ce sujet, je me lâche ne pensant pas aux conséquences de la fin
Elle commence toujours pour finir au début, construction es tu éternel ? Un roue qui tourne sans cesse aux dépends de nos pensées et indépendante de la destinée
Peut être vais-je trop loin ? Cette prose en rime croisée n’est elle qu’une masturbation de mon cerveau… 3 paragraphe qui ne riment à rien ?
J’aimerais trouver le moyen de construire sans penser dépenses risques ou dépôt de bilan, mais finalement on crée ce qu’on est, comme une gomme qui sert à effacer
Tout comme la construction de ce texte déstructuré, toute construction doit commencer par l’imagination et se finir par la destruction… Mais ce texte est il de ma création ?

Commenter via les Beaterz

Commenter via Facebook